SCIENCES: Les concombres s’offrent un séjour dans l’espace

Article paru dans L’Écho du vendredi 10 juin 2011.

Alors que sur le plancher des vaches le concombre n’est pas à la fête pour le moment, il pourrait devenir la star des repas étoilés… en apesanteur.

Pendant son séjour de cinq mois et demi au sein de la Station spatiale internationale (ISS), l’astronaute japonais Satoshi Furukawa aura la délicate mission de faire pousser des concombres en apesanteur. Cette expérience a pour but d’étudier la possibilité de cultiver des légumes dans l’espace pour nourrir les équipages lors de longues missions.

L’enjeu est aussi économique. La culture en orbite réduira les coûts de ravitaillement de la station spatiale.

Mais en apesanteur, les légumes ne se développent pas de la même manière que sur la Terre, leurs racines poussant à l’horizontale. Si les astronaute de la 29e expédition internationale parviennent à comprendre comment l’auxine, une phytohormone liée à la croissance des légumes, réagit en microgravité, la culture dans l’espace pourra réellement commencer.

Par mesure de sécurité, les résidents de la station spatiale ne pourront pas goûter le fruit de leur labeur. Au grand dam de l’astronaute Satoshi Furukawa qui a déclaré, avant de s’envoler: « Nous aurions aimer manger nos concombres; cela nous a été interdit ». Mais après des années de bons et loyaux services, la bonne veille ration lyophilisée pourrait être un jour remplacée par de véritables mets spatiaux – plus appétissants ?

 

Grégory Jacquemin pour L’Écho.

Publicités